[APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT)

Cet appel à manifestation d’intérêt (AMI) a pour objectif de labelliser les 1ères formations « innovantes » pour développer l’employabilité sur le numérique. Ces formations seront proposées à la rentrée 2017 soit sur le site phare du Campus du Numérique soit au sein de structures « hors les murs » sur l’ensemble du territoire Auvergne Rhône-Alpes.

Bénéficiaires

Les candidats peuvent être :

  • des établissements d’enseignement supérieur et de recherche,
  • des organismes de formation continue,
  • des centres de formation des apprentis
  • ou tout autre structure ayant une activité de formation ou d’enseignement autorisée, reconnue ou en cours de reconnaissance par l’Etat.

Les candidats devront faire état de leurs relations partenariales avec des acteurs du monde économique. Un portage par un groupement associant établissement(s) d’enseignement ou de formation et acteur(s) de l’écosystème économique serait un plus.
A noter que les organismes ou établissements internationaux sont également invités à présenter leurs projets.

Montant /Accompagnement proposé

L’ensemble des formations qui seront retenues à l’issue de cette procédure de sélection bénéficieront de la « Labellisation Campus du Numérique » et ce, qu’elles soient localisées sur le site du Campus du Numérique ou « hors les murs ». Cette labellisation structurera ainsi la mobilisation d’un écosystème de partenaires partageant des ambitions et des valeurs communes.

De cette dynamique en réseau émergera une identité forte assurant la reconnaissance du territoire Auvergne-Rhône-Alpes comme la « European Silicon Valley ». La promotion de ce label par la Région apportera à ses partenaires une visibilité importante qui permettra d’attirer et de conforter sur le territoire des apprenants, des entreprises, des investisseurs, des porteurs de projets….
La labellisation Campus du Numérique permettra en outre la mise en réseau par les partenaires de ressources, de compétences, d’expertises et de connaissances accessibles à tous, apprenants, entreprises, acteurs de la formation, etc.

Modalités
  • Les entreprises candidates doivent remplir un dossier de candidature (voir Infos pratiques sur cette page) et l’adresser à la Région au plus tard le 22 décembre à 16h.
  • Un groupe de travail constitué par la Région procédera à l’analyse des candidatures. Il pourra être amené à consulter des experts externes pour éclaircir des points techniques.
  • Un jury auditionnera les candidats retenus pour une soutenance les 17 et 18 janvier 2017. Le jury sera particulièrement attentif à la mise en avant du caractère « innovant » des formations appréciée à l’aune des éléments suivants :

– Formations dont la thématique est soit émergente, soit peu développée
– Formations dont le contenu pédagogique inclut des périodes de stage et/ ou d’alternance et/ou la réalisation de projets en « vraie grandeur » pour des partenaires du monde socio-économique de la région
– Formations proposant des modalités pédagogiques alternatives aux méthodes traditionnelles (MOOC, SPOC, hybride, gaming…), et ouvertes sur l’entreprise (coaching, mentoring, learn by doing…)
– Parcours et modules de formation dynamiques, adaptables et agiles pour anticiper l’évolution des besoins des entreprises
– Formations adressant des publics peu ciblés ou peu consommateurs de formations au numérique
– Formations conçues pour et avec les entreprises sur les métiers numériques en tension
– Formations qui ne sont pas « que » techniques mais qui visent à la polyvalence, à l’ouverture et à la vision à 360 induite par le numérique.

  • La liste des propositions sélectionnées sera publiée sur le site internet de la Région le 24 janvier 2017. Suite à cette publication, les candidats pourront compléter leurs propositions sur un certain nombre de points. Une ou plusieurs réunions techniques seront alors susceptibles d’avoir lieu pour aider les candidats à affiner et à dimensionner plus précisément leurs projets en vue de la rentrée 2017 (15 septembre).

Les candidats non-retenus pourront s’ils le souhaitent présenter à nouveau un dossier lors des appels à candidatures qui seront lancés ultérieurement.