Jeudi 4 avril 2019 à Lyon

C’est officiel : les entrepreneurs, activement soutenus par les acteurs de l’écosystème dont les Métropoles de Lyon et de Saint-Étienne, viennent d’obtenir le label “Capitale French Tech”. Pour affirmer cette union, une nouvelle appellation naît : “French Tech One Lyon St-Étienne”. L’ambition est de faire émerger du territoire local des champions mondiaux de la Tech.


“Lyon French Tech” devient “French Tech One Lyon St-Étienne”

Créée en mai 2015, lors de la première labellisation French Tech, l’association Lyon French Tech fédérait jusqu’alors près de 350 start-up / scale-up et près de 25 acteurs de l’écosystème lyonnais. Elle a été choisie par les entrepreneurs lyonnais et stéphanois pour porter le label “Capitale French Tech”.

Elle opère désormais sous le nom « French Tech One Lyon St-Étienne ». Sa gouvernance unique rassemble les acteurs lyonnais et stéphanois autour de valeurs communes. Sa mission demeure la même qu’à sa création : accélérer la croissance et l’internationalisation des start-up, scale-up, et PME innovantes. Celle-ci se décline en trois actions concrètes :

  • O pour « Open-Gate » : agir comme hub de connexion des start-up/scale-up à l’écosystème French Tech local, national, international.
  • N pour « National French Tech Programs » : opérer les programmes nationaux French Tech (le programme phare étant le Pass French Tech, labellisant les start-up en hypercroissance).
  • E pour « Entrepreneurs » : “Les 1000, les 100, les 10” ! Engager une communauté de 1000 start-up, parmi lesquelles 100 scale-up et 10 “membres du board” de l’Association, avec les acteurs de l’écosystème. L’objectif est de co-produire des actions de terrain en phase avec les trois axes de la French Tech V2 (DeepTech, Hypercroissance et Tech For Good).

Une alliance portée par les entrepreneurs et soutenue par les Métropoles de Lyon et Saint-Étienne

L’entraide, la mutualisation et la bienveillance sont partagées par toutes les personnes actives de la French Tech sur les deux collectivités. Porteuse de sens, cette alliance présente ainsi des atouts communs comme des complémentarités.

Renaud Sornin, président de French Tech One Lyon Saint-Étienne :
« À l’instar de ce que les entrepreneurs des CCI ont fait, la volonté des entrepreneurs des deux Métropoles est réunie pour bâtir les fondations et tisser des liens solides. L’objectif est de faire émerger des champions mondiaux de la Tech. Des valeurs communes fortes nous rassemblent. Nous avons une réelle volonté de « faire ensemble », chère à nos ADN respectifs, afin de faire briller l’écosystème de notre Capitale French Tech One Lyon St-Étienne.

David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon et Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole :
Les métropoles de Lyon et Saint-Etienne privilégient une candidature commune au label Capitale French Tech, alliant leurs expertises pour proposer un projet le plus solide et abouti possible. Cette candidature est le fruit des synergies d’actions d’ores et déjà existantes en matière d’Entrepreneuriat, de Recherche et Développement, et d’Enseignement supérieur depuis plusieurs années. Cette dynamique est déployée en faveur du projet « L’industrie intégrée et (re)connectée à son territoire et à ses habitants » lancé sur l’aire urbaine Lyon-Saint-Etienne dans le cadre de l’Appel à Projet national « Territoire d’Innovation de Grande Ambition- TIGA. Les efforts en faveur du développement des startups et de l’industrie dépassent les frontières administratives et nos deux métropoles réunies font sens pour accélérer le développement économique au profit du territoire ainsi élargi. »

Cette labellisation marque un tournant important : les entrepreneurs et les acteurs de l’écosystème se donnent pour objectif de “casser le plafond de verre” des scale-up locales afin de renforcer leur compétitivité mondiale et de faire émerger les ETI innovantes de demain !

La nouvelle devise de l’association est la suivante : Tech / Scale / Give