Exposer les grands principes du game design à la Cité du même nom tient à la fois de la cohérence et de la curiosité
26 novembre 2019 et 8 mars 2020
Gratuit

Les concepteurs de jeux existent depuis des millénaires. Mais, si depuis quelques décennies, ce secteur connaît un essor considérable, c'est au jeu vidéo qu'on le doit. Cette « révolution » ludique repose sur une discipline : le game design.

Esthétisme, technologie, mécaniques de jeu et récit, les éléments essentiels de cet art de l'amusement sont présentés dans cette exposition interactive sous forme de questionnement : comment le jeu vidéo est devenu un mode d'expression majeur du 21e siècle ?

Vous trouverez des oeuvres autour des 45 thématiques liées au game design, 30 jeux vidéo en démonstration et jouables ainsi qu'une installation du laboratoire RANDOM de l'Esadse rendant hommage au jeux vidéo indépendants.

Vernissage le mardi 26 novembre, à 18h30

Commissariat d'exposition : Jean Zeid

Scénographie : Cité du design

Graphisme : Erwann Terrier

Exposer les grands principes du game design à la Cité du même nom tient à la fois de la cohérence et de la curiosité.

Cohérence car au-delà d'un vocable commun, dévoiler à un large public la manière dont se conçoivent les jeux vidéo, c'est montrer comment leurs concepteurs ont créé et crée toujours un mode d'expression majeur qui touche toutes les générations et tous les publics. Soulever ce rideau de la conception à la Cité du design, c'est assouvir cette curiosité.

PRODUIRE UN JEU VIDÉO

De la première idée à la mise en vente, le développement d'un jeu vidéo comprend en général quatre phases. D'abord la description du concept : la mécanique principale du jeu, l'histoire, le genre, le support, etc. Ensuite vient l'étape de la préproduction où tous les détails du jeu doivent être catalogués et caractérisés de manière précise. Le moment de la production est celui où les designers, ingénieurs, producteurs, artistes et tous les membres de l'équipe donnent vie au jeu. Enfin, vient la phase de la post-production après la sortie du jeu dans le commerce. La production laisse place à la communication et à l'amélioration de l'expérience ludique auprès de la communauté des joueurs.

ET LE GAME DESIGN LÀ-DEDANS ?

Si le développement d'un jeu vidéo consiste à donner vie à une idée, le game design s'attache à la conceptualiser. Le game designer s'appuie sur un ou plusieurs cahiers des charges qu'on appelle game design documents ou GDD. Ils détaillent à toute l'équipe de production les préconisations à suivre tout au long du développement : choix esthétiques, mécaniques de jeux, règles, objectifs, personnages, niveaux, décors, interface, narration et supports technologiques. Le game designer est le chef d'orchestre de l'équipe de création et intervient généralement après le chef de projet, une fois que le public est ciblé, que le type de jeu et le budget sont définis.