Un baromètre publié le 10 septembre conjointement par le collectif Sista et le Boston Consulting Group révèle qu’aujourd’hui en France 85% des start-up ont été fondées par une équipe 100% masculine, 10% par une équipe mixte et 5% seulement par une équipe 100% féminine. Pire encore, les start-up créées par des femmes ont 30% moins de chances d’être financées par les investisseurs. Et lorsqu’elles le sont, elles reçoivent en moyenne 2,5 fois moins de fonds.

La conclusion de cette étude est sans appel : au rythme actuel, il faudra attendre 2090 pour atteindre la parité dans l’entrepreneuriat français.

Notre écosystème local n’échappe pas à cette tendance : seulement 16% des effectifs de nos jeunes entreprises sont des femmes. Face à ce constat, l’association French Tech One Lyon St-Étienne s’engage de manière concrète pour la parité au sein de sa gouvernance et, plus généralement, dans la Tech locale et nationale.

Tracer notre voie

Pour agir efficacement, nos adhérent-e-s ont voté en juin 2019, à l’unanimité, l’adoption de nouveaux statuts qui inscrivent la parité comme prérequis dans notre nouveau schéma de gouvernance.

Nous prouvons ainsi que constituer une équipe de direction composée à 50% de femmes est tout à fait possible. La volonté reste le premier moteur et nous le démontrons aujourd’hui.

Faire exploser les “plafonds de verre”

Au lancement de notre association en mai 2015, nous nous sommes immédiatement saisis de cette question de la représentativité des femmes dans la tech, en créant dès la constitution de l’association la commission « Femmes dans la Tech ». Les travaux et actions de cette commission ont notamment aidé à faire naître la Fondation LDigital, sous l’égide de la Fondation pour l’Université de Lyon. Aujourd’hui, nous sommes toujours activement impliqués dans la Fondation LDigital en investissant deux jours par mois dans la création de portraits de femmes inspirantes pour les futures générations.

Nous sommes aujourd’hui dans l’ « affirmative action ».

L’objectif est de restaurer l’équilibre en proposant aux femmes un tremplin pour démontrer leurs compétences et prendre ainsi leur place dans la Tech Française. Elle vise à encourager l’accession initiale des femmes à des postes de management et de direction dans les entreprises et organisations « Tech », quelle que soit leur taille.

Le plafond de verre est un concept d’un autre temps qu’il faut dépasser et « disrupter », pour atteindre des modèles managériaux sains et équilibrés.

L’équilibre, la représentativité et l’inclusion au cœur de French Tech One Lyon St-Etienne

À ce jour nous sommes donc fier-e-s que notre Association soit incarnée et gouvernée par 50% de femmes ! 

Notre association compte près de 300 adhérents directs, dont 250 start-up et près de 50 acteurs de l’écosystème qui constituent une task force pour accélérer leur croissance et la création de valeur sur le territoire. L’ensemble de ces acteurs, la variété de leurs profils et de leurs secteurs d’activité sont représentés au sein de notre Conseil d’Administration, comme suit :

Au total, notre communauté sur Lyon et Saint-Étienne compte 1 000 start-up dont 100 scale-up : nous espérons que notre démarche les inspirera. Nous souhaitons que notre voix soit entendue par les autres Communautés et Capitales French Tech et leurs adhérents. Et pourquoi pas au-delà de notre frontière ?

Renaud Sornin & Karine Dognin-Sauze
Co-Présidents de French Tech One Lyon St-Étienne