[PORTRAIT] Patrice Cochin, responsable de la transformation digitale chez Michelin

Les portraits

Valoriser. Valoriser les entrepreneurs et les membres qui s’investissent dans notre association fait partie intégrante de notre ADN. Parce que les entrepreneurs et nos adhérents sont au cœur de nos actions, nous souhaitons mettre en avant leur parcours et leurs projets.

Voici donc le portrait de Patrice Cochin, responsable de la transformation digitale chez Michelin et membre de notre conseil d’administration.

 

« Si je raisonne par analogie avec Michelin, qui a aussi été une startup il y a longtemps (!) et qui lance régulièrement de nouvelles activités : ayez une raison d’être et une mission claire, essayez d’équilibrer au maximum le développement et l’épanouissement des personnes, la performance financière & opérationnelle, et la contribution positive à notre planète et à ses habitants. »

 

Découvrez son portrait

Les propos sont restitués d’une conversation enregistrée.

 

Quelques mots pour vous présenter vous et votre parcours ?

Après des études en droit à Paris, j’ai surtout travaillé dans les domaines de la communication et de l’expérience client. J’ai rejoint le groupe Michelin il y a presque 20 ans et j’y ai exercé des responsabilités à des échelles très différentes (pays, Europe, groupe). L’expérience qui m’a le plus marqué sont les quatre années que j’ai vécues en Chine où j’ai eu une révélation sur l’accélération digitale que nous allions connaître ! J’ai donc accepté sans hésiter la responsabilité de la transformation digitale du groupe qui m’a été confiée il y a quatre ans. Je suis aussi responsable de notre site de Lyon et d’une équipe formidable qui crée et déploie les solutions digitales pour nos clients B2C.

 

C’est important pour vous qu’un groupe comme Michelin accompagne les entrepreneurs et les startups ?

Bien sûr ! On voit souvent uniquement Michelin comme un manufacturier de pneus mais en réalité le groupe a depuis longtemps étoffé son offre, dans le cadre de sa raison d’être qui est d’ « offrir à chacun une meilleure façon d’avancer » . Nous avons développé des activités dans le champ des services et des solutions connectées, des expériences de mobilité (itinéraires, voyage, gastronomie), ou, plus récemment, des matériaux de haute technologie. Il n’y a pas un seul de ces domaines pour lequel l’innovation ne soit pas indispensable et elle ne peut se faire qu’avec l’appui d’un écosystème ouvert auquel nous faisons appel en permanence sous forme de coopération commerciale, de participations directes ou indirectes ou parfois même via des acquisitions. Nous avons par exemple annoncé un partenariat avec Enviro, une startup suédoise de vingt personnes, pour développer et industrialiser à grande échelle une technologie de pyrolyse permettant de recycler les pneumatiques en fin de vie.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’accompagnement Michelin dédié aux entrepreneurs ?

Nous conduisons une politique dynamique d’ouverture : plus de 300 partenariats de recherche, des incubateurs, des accélérateurs, un fonds de venture capital, des joint-ventures et co-développements… Il serait trop long de décrire ici les spécificités de chacune de ces initiatives mais je voudrais plus particulièrement insister sur une offre que nous proposons localement : Start2Prod.

Start2Prod est l’offre dédiée aux startups de la société IMECA, filiale de Michelin basée à Montagny, à côté de Lyon. Cette société réalise les prototypes et les préséries des machines du groupe depuis 25 ans. Elle met aujourd’hui son savoir-faire au service des startups pour les aider à industrialiser leurs objets à un prix cible et à qualité constante (sourcing, préséries, stratégie d’industrialisation etc.). Nous avons accompagné des entrepreneurs dans des domaines aussi variés que l’impression 3D, les cœurs artificiels, la pile à combustible…

 

Auriez-vous des conseils à donner à ceux qui veulent se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat ?

Si je raisonne par analogie avec Michelin, qui a aussi été une startup il y a longtemps (!) et qui lance régulièrement de nouvelles activités : ayez une raison d’être et une mission claire, essayez d’équilibrer au maximum le développement et l’épanouissement des personnes, la performance financière & opérationnelle, et la contribution positive à notre planète et à ses habitants.

Et n’hésitez pas à nous solliciter si vous pensez qu’un partenariat avec Michelin a du sens dans les différents domaines d’activités que nous couvrons (pneus, services, expériences de mobilité, matériaux high tech).

 

Pourquoi vous investir dans la dynamique French Tech One Lyon St-Etienne ?

Michelin est présent dans Lyon depuis 2008 avec sa filiale Tyredating, spécialisée dans le e-commerce pneumatique. Depuis 2018, nous avons renforcé notre présence en faisant venir d’autres équipes spécialisées dans le domaine des services connectés, le développement de sites internet, le voyage, ou encore l’internet des objets. Il était naturel de nous associer à la dynamique French Tech One pour renforcer encore les liens qui nous unissaient déjà à l’écosystème Tech local à travers l’ensemble de ces activités.

 

French Tech One en 3 mots ?

« Energie » : entreprendre est une belle école de persévérance, de créativité, d’attention à ses équipes, de réalisme mais rien ne serait possible sans la passion ! Fort de son expérience, Renaud Sornin est venu un jour chez nous pour en parler et partager des conseils avec une startup interne que nous avons lancée au sein de Michelin.

« Entraide » : French Tech One fédère un écosystème très riche et l’équipe des permanents de l’association fait un travail remarquable pour connecter les membres entre eux, en réponse à leurs questions mais aussi de façon très proactive.

« Professionnalisme » : animer l’écosystème de métropoles comme Lyon et Saint Etienne est complexe. Les domaines d’intervention de French Tech One sont nombreux : de l’IA aux objets connectés, en passant par la Fintech, la Foodtech, la Healthtech et bien d’autres… L’association fait un travail de fond pour aider à la création et à la croissance de startups et scaleups du territoire et je suis témoin des progrès réalisés depuis que je l’ai rejointe.

Ces articles peuvent vous intéresser

Pour recevoir les actualités, les appels à candidatures ou projets, pour recevoir les réductions et invitations aux évènements, …

French tech
Vous souhaitez rester informé.e ?